Apprenez à échouer

« Apprenez à échouer ou vous échouerez à apprendre » Tal Ben-Shahar

” Le tout premier facteur de sérénité, c’est l’autorisation que l’on se donne d’être humain. C’est-à-dire de connaître des hauts et des bas, des échecs, des variations d’humeur. Vous pensez que vous n’allez pas bien parce que vous êtes déprimé, anxieux ou en colère ? Détrompez-vous. C’est au contraire un signe de bonne santé mentale, car il n’existe que deux sortes de personnes au monde qui n’éprouvent jamais d’émotions pénibles. Les psychopathes et les cadavres. Dénier nos émotions ne fait que les amplifier et elles finissent par nous submerger. Pour preuve, pendant les dix prochaines secondes, ne pensez pas à un éléphant rose … Voici ce qui se passe lorsque nous tentons de refouler notre colère. Notre peur. Ou encore notre chagrin. Loin de disparaître, ceux-ci envahissent notre espace mental. 

Au contraire, l’acceptation inconditionnelle de nos humeurs. Si pénible soient-elles, nous permet de les traverser. Pour mieux les surmonter.” 

Tal Ben-Shahar

Détenteur d’une licence de philosophie et de psychologie de l’université Harvard et d’un doctorat en comportement organisationnel de Harvard en 2004, pour une thèse intitulé “Restoring Self-Esteem’s Self-Esteem : The Constructs of Dependent and Independent Competence and Worth”. Il a donné des cours à l’université Harvard et enseigne au centre interdisciplinaire à Herzliya en Israël.

Source : Wikipédia

Découvrez aussi...