Concrétiser son ambition

« Internet représente une opportunité gigantesque pour se faire repérer,
faire de la veille, s’ouvrir. C’est une façon d’exister sans prendre deux
heures de son temps pour aller dans un réseau. »Frédérique Cintrat.

Mais attention ! Il est crucial de comprendre que l’on communique même
en ne disant rien, l’image que l’on renvoie a donc son importance et sous
toutes ses formes, notamment numérique.

Maîtriser son image

Pour elle, il est crucial de comprendre que l’on communique même en ne disant rien. C’est d’ailleurs ce qu’elle cherche à démontrer à ses étudiants en école de commerce. « Un jour, j’ai pris au hasard des images dans Google et je les ai projetées. La première était celle d’une experte comptable, vêtu d’un pull de laine, derrière son bureau. Leur réaction a été immédiate : il s’agissait d’une exécutante. Puis, je leur ai montré une photo d’une femme en tailleur, arrivant avec une pile de dossiers. Ils m’ont rétorqué : « elle n’est pas chef sinon elle ne porterait pas tous ces dossiers ! » »

Une seule femme semble avoir trouvé grâce aux yeux des élèves : « je leur ai montré une photo de Sheryl Sandberg, avec son air regard droit et son allure conventionnelle. Ils n’avaient aucun idée de qui il s’agissait. Pourtant, ils l’ont immédiatement identifiée comme une femme de pouvoir. » 

Se faire repérer professionnellement

L’image que l’on renvoie a donc son importance. Et sous toutes ses formes, notamment numérique. « Moi qui suis un peu geek, j’ai beaucoup d’hommes qui veulent rentrer en contact avec moi sur les réseaux sociaux professionnels, raconte Frédérique Cintrat. Les femmes en général ne font pas de sollicitations tant qu’elles n’ont pas des choses précises à demander. »

De fait, selon Mediametrie/NetRating, les femmes représentent moins de 46% des abonnées sur LinkedIn alors qu’elles sont majoritaires sur des réseaux à vocation plus ludique tels Facebook ou Pinterest où elles représentent plus de 58% des utilisateurs.  Un constat regrettable pour Frédérique Cintrat : « Internet représente une opportunité gigantesque pour se faire repérer, faire de la veille, s’ouvrir. C’est une façon d’exister sans prendre deux heures de son temps pour aller dans un réseau. »

La professionnelle de l’assurance n’hésite pas à louer les recommandations, ces petits textes, émanant généralement d’anciens employeurs, vantant les mérites de profils d’utilisateurs sur LinkedIn. « Ces mots donnent confiance à de potentiels clients. Depuis que j’ai des recommandations sur ma page, j’ai été un peu plus sollicitée par des chasseurs de tête. » A croire que bientôt nous serons tous notés comme les hôtels ou les restaurants ? « On est un peu un produit lorsque l’on a une situation professionnelle ou que l’on développe un business, » argumente Frédérique Cintrat.

Préserver sa santé

Et parce que pour mener à bien sa barque, il faut avant tout de l’énergie et de l’enthousiasme, cette sportive, danseuse amatrice à ses heures perdues, relève l’importance de l’hygiène de vie. « Bien dormir, bien manger, c’est du bon sens en fait. Je me rends compte que la prévention, et la pratique d’un sport sont des éléments cruciaux. » Un conseil de poids de la part d’une professionnelle de l’assurance !

@clairebauchart

Source : Concrétiser son ambition, Business O Féminin

Découvrez aussi...