Osez l'entreprise

Osez l’entreprise !

Goretty Ferreira donne aux femmes les plus audacieuses les moyens d’agir

À Fontainebleau, l’Agence pour l’Entreprenariat Féminin dirigée par Goretty Ferreira a une double casquette. Elle encourage à oser entreprendre, donner aux femmes l’audace d’agir. Elle les accompagne dans la création ou le développement de leur entreprise.

“Beaucoup de fierté”. Goretty Ferreira ne mâche pas ses mots lorsqu’elle évoque la reconnaissance obtenue. Il y a quelques mois le Secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes pour BoostElles, a accrédité un de ses programmes phares d’accompagnement des femmes à la création d’entreprise.

L’Agence pour l’entreprenariat féminin que cette Bellifontaine a lancé il y a 4 ans a déjà accompagné 200 femmes dans la création de leur entreprise. Elle a effet reçu le soutien de cet organisme pour ce programme contribuant à la mixité et à l’égalité professionnelle. Jamais à court d’idées pour donner plus de visibilité à sa bataille pour l’égalité entre les sexes. Cette jeune femme dynamique en partenariat avec la mairie de Fontainebleau organisait la semaine dernière à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes : “Belles de Bleau”.  Une compétition mixte, un homme et une femme en binôme, pour un parcours de 4 kilomètres à travers les rues de la ville en marchant ou en courant.

Un féministe constructif

Goretty Ferreira revendique un féminisme apaisé et constructif, loin des seins nus des militantes radicales. ”  Je suis féministe parce que je veux faire bouger les choses, contribuer à la mixité, à l’égalité des droits et à la parité entre les hommes et les femmes en termes de salaire. ”

Avec son programme BoostElles, l’Agence pour l’Entreprenariat Féminin organise des sessions personnelles mais aussi collectives (jusqu’à 8 personnes) qui visent à donner de l’assurance aux femmes, à mettre en avant leurs compétences, et à les aider pour avoir l’audace d’agir. “Notre mission est de les accompagner dans leur réussite professionnelle qu’elles soient porteuses de projets, dirigeantes d’entreprise ou à des fonctions de top management.”, explique la dirigeante. “Une femme peut venir me voir simplement avec une idée ou me dire qu’elle a toujours rêvé d’être entrepreneur mais qu’elle n’a pas d’idée.”, poursuit-elle.

Dans ce cas-là, je fais émerger un projet, je crée le business model et je mets la société sur le marché”.

La fin de l’autocensure

Goretty Ferreira insiste beaucoup sur l’autocensure qui bride trop souvent les femmes dans leurs ambitions. “L’Agence travaille sur des scénarios précis avec un sujet phare qui est l’auto sabotage ! Je délivre des pratiques et des outils qui permettent de retrouver l’assurance ou d’affirmer une posture, des compétences, un leadership !”. L’Agence pour l’entreprenariat féminin travaille aussi pour de grandes entreprises qui prennent conscience que la mixité au sein de leurs dirigeants est une chance, et qu’il faut se battre contre les préjugés. La forte médiatisation des scandales d’agressions sexuelles qui ont agité le cinéma américain a également apporté une visibilité à un combat, l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes, qui est toujours d’actualité.

Source : ” Femmes : osez l’entreprise” L’éclaireur du Gâtinais
– Le 14 Mars 2018 –

You might also like