Goretty Ferreira, en fondant l’Agence pour l’Entreprenariat Féminin, c’est donnée pour mission d’accompagner les femmes dans leur réussite professionnelle, et plus précisément dans l’accès aux postes à responsabilités par le biais de l’entrepreneuriat, du top management et de la politique. Grâce à son programme BoostElles (soutenu par le gouvernement depuis janvier 2018), l’Agence s’attelle tous les jours à infuser la savoir-être (l’empowerment) et le savoir-faire (la stratégie) dont les femmes ont besoin pour atteindre leurs ambitions.

Dans son intervention, au micro d’Europe 1, au sujet de l’entrepreneuriat des femmes, elle a insisté sur l’importance de croire en soi, en ses capacités et en ses ambitions.
Les femmes ne doivent pas se laisser l’option d’échouer dans leur démarche de création d’entreprise. Elles doivent investir des moyens personnels, humains et financiers afin de se donner toutes les chances de réussir.

Créer une micro-entreprise fait partie, une fois sur deux au moins, d’une dynamique cérébrale inconsciente de la peur de l’échec ! … Tourner de façon positive en expérimentation, en Test and Learn.

Acquérir le statut d’auto-entrepreneure représente certes, une réelle opportunité de se lancer sans trop prendre de risque. Mais cette réserve ne représente-t-elle pas elle-même un frein à ses engagements et donc à sa réussite ?
Nous devons nous donner tous les moyens d’aller au bout de nos ambitions et l’individu, lui-même, est son tout premier saboteur de réalisation et d’accomplissement.
Le succès passe par le dépassement de soi, de sa zone de confort, et la mise en place d’actions vertueuses ou seule la réussite (ou l’apprentissage) est la finalité.

Bien sûr, créer une micro-entreprise n’exclue pas l’émancipation du projet et il existe de nombreux auto-entrepreneurs capables de témoigner en faveur de ce propos. Cependant, c’est un fait, le pourcentage de survie des entreprises reste toujours supérieur à celui des micro-entreprises à ce jour.

Pour retrouvez l’intégralité de l’émission de Wendy Bouchard, cliquez ici.

Source : Europe 1

Date : 01/10/18

You might also like